Nos champions méconnus



Gérard Dine


J’aurais pu consacrer 3 chapitres à Gérard Dine dans "  Nos champions méconnus "!

En effet, c’est un champion sportif, un champion de médecine et un champion de la lutte contre le dopage !!!


Gérard est né le 7 avril 1951.

 

  • Docteur en médecine et en biologie humaine
  • Interne des Hôpitaux de Champagne-Ardenne
  • Diplômé en ingénierie biomédicale
  • Professeur de biotechnologies à l’école centrale de Paris depuis 2001
  • Président de l’Institut Biotechnologique de Troyes depuis 2003
  • Biologiste des hôpitaux et oncohématologue, il dirige le service d’Hématologie Clinique et Biologique de l’Hôpital des Hauts Clos à Troyes.
  • Résident du Cadre des Instituts Pasteur
  • Vice-Président de Centrale-Santé
  • C E S d’Immunologie Générale
  • C E S de Biologie et Médecine du Sport
  • C E S de Parasitologie
  • C E S d’Hématologie Générale
  • Assistant des Hôpitaux Publics
  • C E S - B H de Cancérologie Générale et Expérimentale
  • Praticien des Hôpitaux Publics
  • C E S de Bactériologie et Virologie Cliniques
  • D U de Génie Biologique et Médical et de Valorisation de l’Innovation
  • Lauréat du 2ème Prix de l’Innovation Technologique au Salon International du Laboratoire
  • Lauréat du Prix de l’Innovation Intermédica 1997
  • Chargé de mission pour la création de l’Université de Technologie de Troyes
  • Chargé de Mission pour le Transfert de Technologie à l’Université de Technologie de Troyes
  • Titulaire de la qualification nationale en Biologie Médical
  • Membre élu du conseil scientifique de l’Université de Technologie de Troyes : collège des enseignants chercheurs habilités à l’encadrement des thèses
  • Titulaire de la qualification nationale en Maladies du Sang
  • Chargé de Conférences et Professeur chargé de cours à l’Ecole Centrale de Paris
  • Titulaire de l’agrément national pour la pratique des analyses de génétique moléculaire.
  • Membre de la Société Française de Biologie Clinique (SFBC) et de l’Association Européenne d’Hématologie (EHA).
  • Rédacteur en chef de la revue Biotribune Magazine.
  • Représentant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche au Conseil Scientifique de l’Institut de Recherche Biomédicale et d’Epidémiologie du Sport (IRMES)

Dans le domaine de la biologie clinique, il a contribué au développement des technologies laser appliquées à la cytologie hématologique pour plusieurs compagnies biomédicales afin de faciliter la mesure des paramètres globulaires et réticulocytaires.

Il a participé pour le compte de la société Tosoh à l’automatisation du test récepteur soluble de la transferrine. Il a coopéré à l’optimisation des tests de génotypage rapide nécessaires au diagnostic de l’hémochromatose au profit de plusieurs sociétés biotechnologiques européennes.

Il est le concepteur du Passeport Biologique SportifÒ qui fait appel à de nombreux marqueurs globulaires, réticulocytaires et du métabolisme du fer, aujourd’hui utilisé par les instances sportives en vue de prévenir le dopage sanguin. A ce titre, il est expert auprès du Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne et auprès de nombreuses fédérations sportives internationales.

Son implication dans le domaine du sport :

  • 8 sélections dans l’équipe de Rugby de Nouvelle Calédonie (1978 - 1979)
  • Médaille de Bronze aux 6èmes Jeux du Pacifique avec l’équipe de Nouvelle Calédonie (Fidji , 1979)
  • Diplôme d'entraîneur 2ème degré de rugby (Nouméa, 1979)
  • Fondateur de l'Institut de Médecine du Sport de Troyes (Troyes, 1983)
  • ¼ de Finaliste du Championnat de France de Rugby (série régionale) avec le club RCSA (Roanne, 1986)
  • Entraîneur en charge de la surveillance physiologique de l’équipe de France de Rugby  (1985 - 1987)
  • Finaliste de la 1ère Coupe du Monde (Auckland, 1987)
  • Directeur des Laboratoires de Biologie de l’effort des 16èmes Jeux Olympiques d’Hiver (Albertville, 1992)
  • Rapporteur du groupe Biotechnologie au sein de l'expertise collective «  Dopage et Sport » réalisée par le CNRS (Paris, 1995-1998)
  • Directeur scientifique du programme de biologie du Sport du Ministère de la Jeunesse et  des Sports (Paris, 1998-1999)
  • Coordonnateur du suivi biologique de l'équipe de France de rugby
  • Finaliste de la 4ème Coupe du Monde (Cardiff, 1999)
  • Conseiller technologique auprès du Président de l’Union Cycliste Internationale (Lausanne, 2000-2003)
  • Expert auprès de la commission d'éthique de l'Agence Mondiale anti-dopage (Montréal, 2001)
  • Expert auprès de la Fédération Française de Ski, de la Fédération Internationale de Ski et de l’International Biathlon Union (2001-2011)    
  • Coordonnateur du suivi biologique de l’équipe de France de rugby
  • ½ Finaliste de la 6ème Coupe du Monde (Paris 2007)
  • Superviseur de la préparation biologique de l’équipe de France de rugby
  • Finaliste de la 7ème coupe du monde (Auckland 2011)

                  Que pourrais-je ajouter de plus ???

 

      Interrogé par la presse en juillet 2013, Gérard Dine dit que c'est un dopage généralisé dans le cyclisme autour des grandes équipes déjà en 1990. Et il affirme qu'il y a aussi dopage dans le foot-ball.

 

 

 

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.