Histoires d'eau


Les Lacs de L'Aube


On n'a pas la mer, mais on a des lacs ! ".

  

Ils figurent parmi les plus grands d’Europe, dans la catégorie des plans d’eau artificiels. Ensemble, ils couvrent 10.650 hectares, la palme revenant au lac de la Forêt d’Orient (constitué de 3 lacs) et au lac du Der, avec 4.800 hectares chacun. Le Der est la plus grande retenue d’eau artificielle en Europe.   

      La protection de l’agglomération parisienne contre les effets désastreux des inondations a revêtu, de tous temps, une grande importance. Depuis 1651, plus de 40 crues ont été dénombrées à Paris, les plus graves en 1910, 1924 et 1955. 

 

Plusieurs projets sont établis entre 1920 et 1925, l’opposition des habitants de la région a finalement été surmontée.

Le plan Chabal dès 1920 prévoit le barrage-réservoir Seine appelé Lac de la forêt d’Orient : 205 millions de m3, mis en service en 1966, et le barrage-réservoir Aube : 175 millions de m3, qui comprend le Bassin d’Amance23 millions de m3, et le Bassin d’Auzon-Temple, 152 millions de m3 en 1974, la profondeur maximum est de 18,70 m.

La digue de Radonvilliers est longue de 3,3 km avec une hauteur de 16,50 m, celle de Brévonnes a plus de 10 km avec une hauteur de 22,50 m.

Dernier en date des grands travaux d’aménagement du bassin de la Seine, le lac-réservoir Aube, achevé en 1990 , est reconnu d’utilité publique dès 1977, sa construction commençant en 1983. Total des travaux : 17 millions de m3 de déblais, 6 de remblais, 650.000 m3 de sable et graviers, 80.000 de béton de ciment, 700.000 tonnes d’enrochement, 5.000 tonnes de survêtement bitumeux.

L’ensemble de l’aménagement a nécessité l’acquisition de 1.850 hectares de forêts publiques et privées, 900 hectares de terrains agricoles, 310 hectares d’étangs, friches…

Implanté dans le Parc naturel régional de la Forêt d’Orient, il est constitué des lacs du Temple et d’Amance.

Conséquences dommageables : "Les emprises nécessaires à la réalisation des ouvrages a entraîné l’expropriation et la destruction de 1.850 hectares de terrains boisés. Il est en effet toujours navrant de devoir abattre des chênes séculaires (depuis le Moyen Age), lorsque l’on connaît le temps nécessaire à leur croissance et leur rôle économique ". Ainsi se trouvent confrontés les nécessités inhérentes aux besoins de notre société moderne et les désirs de protection d’un patrimoine précieux. Avec la forêt disparaissent toutes formes de vie végétale, avec l’eau renaît une autre forme de vie animale : oiseaux, poissons…".

 

La réalisation de ces ouvrages a eu entre autres conséquences, la naissance d’un écosystème qui a permis à toute une faune et à toute une flore adaptées au milieu lacustre de se développer. On pense notamment aux grues cendrées qui y font escale.

 

Au cœur du Parc naturel régional de la forêt d'Orient, le lac de la Forêt d'Orient (2500 ha) est le plus vaste. Il est idéalement dédié à la pratique de la voile et comporte de nombreuses zones aménagées pour la baignade.C’est un point de rendez-vous incontournable pour les familles.Il constitue aussi la principale réserve ornithologique

 

Propriétaire des bords d'eau, le Conseil général de l'Aube modernise les stations de Mesnil-Saint-Père, Géraudot et Lusigny-sur-Barse.  

Aujourd’hui le lac Amance est un bassin de motonautisme (principalement ski nautique) et de loisirs de 500 hectares, dont la proximité de Troyes assure l’animation.

Sur plus de 1.800 hectares, le lac du Temple a pour vocation première d’être une zone de nature et de calme. Il recoupe en effet la plus grande partie de la Réserve naturelle nationale de la Forêt d’Orient. Il est également partiellement ouvert à la baignade, à l’aviron et à la pêche. Loin du bruit des moteurs : l’aviron, le canoë, le pédalo, la plongée, la pêche et surtout la voile sous toutes ses formes.

 

     Avec ses trois plages de sable fin : Lusigny-sur-Barse, Géraudot et Mesnil-St-Père, le Lac d’Orient est un paradis pour les loisirs en famille. Il est ouvert à la navigation du 1er mars au 30 octobre, dans les zones autorisées, du lever au coucher du soleil. Les baignades sont surveillées en juillet et août. 

 

 

Le Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient est un territoire regroupant 57 communes, 22.839 habitants sur 70.000 hectares dont la mission est de protéger et mettre en valeur un patrimoine aux richesses exceptionnelles mais à l'équilibre fragile, tout en contribuant à son développement économique. La création de vastes lacs-réservoirs a sans conteste considérablement renforcé l'intérêt ornithologique de ce secteur de Champagne humide, déjà propice aux haltes migratoires des oiseaux d'eau du fait de la présence de multiples étangs et de vastes zones de prairies naturelles humides.Plus de 250 espèces d'oiseaux ont pu, à ce jour, être observées sur les lacs et leurs marges forestières, parmi lesquelles certains hôtes ailés prestigieux, pour qui la Champagne humide constitue le seul site français d'hivernage régulier : le Pygargue à queue blanche, les Cygnes de Bewick... Terre d'asile également pour des milliers de Grues cendrées en escale, quelques dizaines d'Oies cendrées et des moissons, faucons et autres balbuzards... Les profondes forêts abritent également quelques oiseaux remarquables (Autour des palombes, Pic mar...) mais c'est surtout la grande faune (cerf, chevreuil et sanglier) qui s'y distingue.... Au détour du chemin, vous aurez peut-être le loisir d'observer Messire Goupil, Compère Blaireau ou Dame Martre...

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :