Troyes  d ' hier  à  aujourd'hui  par  Jacques  Schweitzer...




Jacques Schweitzer
Jacques Schweitzer

Bonjour à tous,

           

Troyes tient une place considérable dans le passé de la France.

Il y a 21 siècles,  notre ville "Augustabona est alors comptée avant Paris !!!".

 Si Troyes n'avait pas existé, le sort de la France en aurait certainement été changé.

 Vous voulez des preuves convaincantes ?

 Consultez ce site.

 Ce site est vivant !

Ce site est mis à jour quotidiennement !

(Ainsi Jean Tirole est mis dans les hommes très célèbres, dès l’attribution de son prix Nobel, et il en est de même pour l’entreprise Rakon qui a conçu des composants coordonnant les instruments de la sonde envoyée pour explorer la comète Tchouri, ou pour la découverte exceptionnelle de Lavau).

 

 J'ai fait des milliers d'heures de recherches et je souhaite les partager avec vous.

"On commence à vieillir quand on a fini d'apprendre" dit un proverbe japonais.

Je suis à votre disposition pour vous aider dans tout ce qui peut vous intéresser sur Troyes, capitale historique de la Champagne, des origines à nos jours. 

Troyes et l'Aube ont été précurseurs dans de nombreux domaines, ce que trop de Troyens et Aubois ignorent. Je n’en donne qu'un résumé, mais c'est un devoir de mémoire pour ceux qui " ont fait Troyes "   ! !

J'ai aussi été le témoin de certains faits (ignorés), et je me dois de les faire connaître " pour l'Histoire " ! ! 

 

Les Aubois apprendront des faits anciens de leur commune, qu'ils ignoraient. Nous avons un passé passionnant et inépuisable, mais trop méconnu. Que penseriez-vous par exemple de votre maire, s'il se conduisait comme celui de Troyes de 1810 à 1816 ?

 

          Y-a-t-il 1 Aubois qui sache que c’est une petite fille du Seigneur de Dampierre, qui a obtenu la grâce des Bourgeois de Calais en 1347 ?

        Savez-vous que souvent vos ancêtres auraient eu encore plus besoin que nous des «  Restos du Cœur » ?

         Saviez-vous que l'"Affaire du Collier de la Reine" avait impliqué une comtesse auboise ?

            Je reprendrai le propos de l'ancien Président de la République et historien Adolphe Thiers : " La crainte de raconter un fait inexact me remplit de confusion ".

 

J'ai déjà fait gagner beaucoup de temps à des étudiants, des enseignants, des professeurs d'universités... de la Sorbonne..., des journalistes, des services d'archives et même à des chercheurs d'Angleterre, de Russie, d'Allemagne, du Canada, d'Italie, de Belgique, du Portugal, de Suède,  d'Ecosse, de Chypre, de Californie, de Pologne, de Tunisie, d'Israël, du Maroc, de Roumanie, de Dallas au Texas...  leur évitant de longues et fastidieuses recherches, dans des milliers de livres (déjà 2069 chapitres à votre disposition !).

"L'Histoire" ne s'invente pas ! Les sources de mes chapitres proviennent d'écrits anciens, certains datant de plus de 250 ans !

Attention, tout ce qui est écrit n'est qu'un très petit résumé. Pour avoir plus de détails, n'hésitez pas, il vous suffit de me le demander dans le chapitre "Contactet je vous répondrai très rapidement (si vous laissez votre adresse internet).

 

PS : Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui vous prouvera que Troyes n'est pas "une belle méconnue"!

 

            Afin de préserver mon indépendance, je ne diffuserai jamais de publicités.

 

Merci à mon ami Gérard Bourgoin pour sa technicité (véritable metteur en scène, qui met la musique appropriée et des animations sur chacun de mes écrits), à Véronique Haon, pour la correction des fautes et à tous ceux qui m'apportent leur soutien dans le "Livre d'or". 

 

 

Attention : il vous est possible, comme de nombreux lecteurs me le demandent, d’utiliser mes écrits, mais, en raison de la protection juridique liée au droit de la protection littéraire et artistique, vous devez obligatoirement citer la source : « jschweitzer.fr ».

 

 

 

Pour éviter d'entendre : "Quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle" (Amadou Hampaté Ba).

  

" Ne perdons rien du passé… Ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir " (Anatole France).

 

" Le temps, sans les historiens, ne laisserait aucune trace " (Gabriel Groley).

 


TROYES : la Belle méconnue?



 Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Derniers chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.