Religieux et saints de l'Aube


Saint Mesmin


Saint Mesmin (Triforium sud de la Cathédrale de Troyes)

 

Mesmin reçoit dans les écoles tricassiennes créées par saint Loup, les bienfaits de l’instruction, comprenant la grammaire, la musique et la théologie.

 

L’histoire de saint Mesmin, appelé aussi Mémoir, Mémier, Mymin ou Mémy, est très liée au passage des Huns dans notre région.

 

         En 434, Attila réussit à unifier les diverses tribus des Huns, dans un empire qui ne tient que par sa pogne de fer et s’effondrera rapidement au lendemain de sa mort en 453.

 

         Rappelons le contexte historique. Le 7 septembre 451, saint Loup, évêque de Troyes, est en prière lorsque l’ange du Seigneur lui apparaît et lui dit : « Debout fidèle prêtre du Christ, fait chercher 12 innocents et baptise-les. Envoie, avec le prêtre Mesmin, les diacres Félix et Sinsatus et le sous-diacre Maximianus. Qu’ils aillent avec des croix en psalmodiant la parole de Dieu, au-devant de l’ennemi, afin que Dieu ait pitié de cette ville ».

 

Les innocents sont baptisés et la petite troupe descend le long de la Seine. Ils rencontrent Attila au lieu dit Brolium.

 

Mesmin implore la clémence du roi pour la ville. Mais le préfet des troupes parle de magie et fait décapiter les enfants.

 

Le roi veut renvoyer Mesmin à Troyes pour annoncer le désastre « car je suis plus que le dieu qu’ils adorent ».

 

Le préfet ricane : « Tu vois qu’ils sont morts, tu n’as pas pu les aider ».

 

Le roi ordonne de jeter au feu les objets magiques (croix et évangiles).

 

Une étincelle atteint à l’œil l’échanson du roi. Mesmin s’écrit : « Si tu crois en mon Dieu, il est assez puissant pour guérir ce garçon ».

 

Attila y consent, et d’un signe de croix, l’échanson est guéri.

 

On assiste alors à un étrange dialogue. Le roi dit au saint : « Quel est ton nom ? ». « Si tu crois en mon dieu que j’adore, je te dis mon nom ». « Je crois ». « Je m’appelle Mesmin. O roi, dis-moi ton nom si tu crois en mon Dieu, et que ton préfet dise son nom ».

 

Ces mots mettent le préfet en rage et il demande l’exécution du martyr. Celui-ci obtient de prier quelques moments pour le salut de la ville de Troyes, puis est décapité.

 

Les soldats veulent se partager les dépouilles laissées par les victimes, mais ils se disputent et s’entretuent.

 

Dans la nuit, un tremblement de terre terrifie la troupe qui s’enfuit loin de Troyes, Cependant, un sous-diacre réussit à se cacher dans une oseraie. Il peut regagner Troyes et avertir saint Loup. A cette nouvelle, « saint Loup répandit des larmes, bénit le Seigneur, et s’imposa une pénitence considérable ». La nuit suivante, il envoie plusieurs prêtres, qui, conduits par Maximien, vont donner la sépulture à saint Mesmin et à ses compagnons martyrs. 20 jours après, lorsque l’ennemi fut décampé, il y retourne avec plusieurs personnes, et, ayant fait jeter les filets dans l’endroit de la rivière indiqué, on en retire la tête de saint Mesmin, qui est portée à son tombeau. Le corps de Mesmin et de ses compagnons sont conservés et ensevelis dans la crypte de l’église du village « où on voit encore aujourd’hui de très anciens tombeaux d’où plus tard furent retirées leurs saintes reliques et placées dans une châsse en bois pour être conservées dans l’église bâtie sur la crypte ». Les ossements des compagnons de saint Mesmin « sont en partie à Saint-Martin-ès-Aires, sous les reliques des saints innocents ».

 

Ces reliques furent préservées de la fureur révolutionnaire. En 1792, elles se trouvaient au prieuré de Saint-Mesmin et des habitants les cachèrent chez eux.

 

En 1828, le vicaire général en fit la reconnaissance.

 

L’église de Chappes fait mémoire de saint Mesmin dans un vitrail de 1537.

 

On le voit aussi dans le triforium sud de la cathédrale.

 

Le calendrier troyen marque la mémoire de saint Mesmin et de ses compagnons, au 7 septembre.  

 

 

Vitrail église de Chappes (Attila devant Troyes)

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :