Ne les oublions pas !


Jean-Pierre CHENET


Jean - Pierre Chenet
Jean - Pierre Chenet

La Ville de Troyes possède une collection prestigieuse de minéraux, une des plus belles de France, qui n’a jamais encore été présentée au public.

        

Lors du Conseil Municipal de février 1988, Robert Galley député-maire de Troyes s’exprime ainsi : "  En janvier 1987, disparaissait à l’âge de 47 ans, des suites d’une implacable maladie, notre concitoyen Jean-Pierre Chenet… à l’énoncé de ses dernières volontés, il léguait sa collection de minéraux à la Ville de Troyes… Il s’agit là d’une collection exceptionnelle de pierres précieuses de collection, d’une collection de silex taillés, de fossiles… par la qualité de ses pièces, également par le caractère didactique remarquable de ses ensembles… Instituée en section gemmologiste de nos Musées, elle situera notre Cité au tout premier plan de ce domaine "

 

Le legs a été expertisé par un spécialiste, gemmologiste expert auprès des douanes et compagnies d’assurances.

 

La familiarité de l’homme avec la pierre commence avec l’histoire même de l’humanité.

Depuis les temps anciens, il est admis que les pierres précieuses possèdent des pouvoirs psychiques, lesquels peuvent exercer une grande influence sur nos vies. Les pierres grossièrement taillées pour en utiliser le tranchant et la pointe, soit comme instruments domestiques, soit comme armes de chasse ou de guerre (nous en avons trouvé beaucoup dans notre département, une belle collection est au Musée), sont inventées il y a 3 millions d’années.

Il faut attendre 2.500.000 ans pour que l’on découvre que les étincelles qui jaillissent lorsque l’on frappe 2 silex, engendrent le feu. De cette constatation découle un religieux respect de l’homme primitif pour le monde minéral et aussi le désir d’entrer en connivence avec lui, de se concilier les forces sublimes qui l’habitent.

L’homme de Neandertal qui apparaît il y a 80.000 ans, puis l’Homo Sapiens qui règne depuis 35.000 ans, conservent cette vénération pour les puissances de la pierre qui est encore profondément imprimée dans l’inconscient de l’homme actuel !

A une époque préhistorique, il y a 4 à 5.000 ans, l’on voit se répandre une civilisation mégalithique sur le culte de la pierre : dolmens, menhirs comme nous en avons retrouvé dans notre département.

La gemme marque aussi la fonction sociale. Pour montrer sa puissance et impressionner son adversaire, le monarque se couvre de pierres. Ainsi agirent tout au long de leur vie : Charles le Téméraire, François 1er, Henri VIII, la reine de France Elisabeth d’Autriche épouse de Charles IX...

La bague des chevaliers parviendra jusqu’à nous sous le nom de chevalière.

La médecine antique comprend que l’action curative d’une gemme ne peut être efficace que si elle est ingérée. A l’apothicairerie de l’Hôtel-Dieu, il y a de nombreuses et magnifiques boîtes anciennes ayant contenu ces minéraux. De même, nous y avons retrouvé d’anciennes recettes préparées à l’aide de poudre de gemmes, comme celle-ci :

Il faut savoir que la pharmacopée moderne agît de même : bicarbonate de soude, sels de bismuths…

Le 13 janvier 1987, en décédant, Jean-Pierre Chenet, expert renommé en gemmologie, lègue donc sa collection à la Ville. Il l’a commencée par des pierres de notre région. Pierre Waltéjo-Chenet, lui aussi expert en gemmologie a eu pendant 16 ans la conservation (sans exposition) de ce magnifique trésor. Il m’a raconté comment, dès l’âge de 8 ans, Jean-Pierre Chenet, se promenant avec sa mère, revenait les poches toujours pleines de cailloux !! Ce fut le plus jeune diplômé de France en gemmologie qui avait étudié avec 2 sommités mondiales : mademoiselle Dina Level et monsieur Gobbels. Pour compléter sa passion, pendant plusieurs années il a fait des stages avec Pierre Waltejo de tailles de gemmes et minéraux aux Ets Ruppenthal à Idar Oberstein en Allemagne, connus depuis l’époque romaine pour leurs tailles de camées et leurs mines d’agates et de cuivre, et qui reçoivent les spécialistes du monde entier, dont bien entendu des meilleurs joailliers de France. Très attaché à sa région, il taillait de magnifiques pièces en silex de notre département (œufs, cabochons…).

La Faculté de Nantes a créé en 1988, une association qui porte son nom : Centre de Recherche Gemmologique Jean-Pierre Chenet.

Parallèlement à son métier d’horloger bijoutier, Jean-Pierre Chenet a été Président de la Chambre des Métiers de l’Aube, expert près des compagnies d’assurances, du tribunal de grande instance et d’autres nombreuses activités culturelles.

C’est ainsi que la Ville de Troyes possède une collection prestigieuse de minéraux, une des plus belles de France, qui n’a jamais encore été présentée au public.

La gemme est considérée comme un véritable agent protecteur, elle assure à celui qui la porte, la protection divine ou est simplement un signe cabalistique. Elle est censée protéger autant d’infortunes physiques que d’infortunes morales.

A Paris, l’exposition permanente de minéraux-gemmes de l’Ecole des Mines doit fermer son accès au public ! Il ne restait plus que la Galerie minéralogique du Jardin des Plantes, mais qui est également fermée.

J’espère que ce modeste plaidoyer pourra convaincre le ministre-maire François Baroin de permettre enfin prochainement à nos concitoyens, mais aussi à de très nombreux étrangers, de pouvoir admirer cette splendide collection (bien cachée dans un lieu tenu secret), qui m’a fait rêver !

  


 

 

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.