Le Sport à Troyes


La natation à Troyes

En 1839, la mairie de Troyes procède à l’adjudication du droit d’établir une Ecole de Natation sur le bras de la Seine entre le pont Saint-Jacques et celui des Fileurs.

En 1864, création de Bains Froids sur le bras de la Seine qui borde le mail de Chaillouet : «...Les Bains, sont ouverts de 5 à 21 h. Les femmes sont admises de 8 à 11 h ... les hommes porteront au moins un caleçon, les femmes seront vêtues d’un pantalon et d’une camisole. Il est défendu à toutes personnes de sortir et de se montrer dans ces costumes hors de l’enceinte du Bain... L’établissement sera ouvert gratuitement au public tous les dimanches, de 5 h à 16 h ... ».

En 1874, s’ouvre une Ecole de Natation à l’entrée du mail des Charmilles, et en 1876, une Ecole de natation à l’usage des hommes sur la Seine le long du mail de Chaillouet.

En 1886, l’Ecole de Natation, ouverte de 5 à 20 h est réservée aux dames les mardi, mercredi, vendredi et samedi de 8 heures à midi, entrée gratuite les mêmes jours pour les enfants des écoles communales de filles accompagnées de leurs maîtresses, entrée gratuite des écoles de garçons accompagnés de leurs maîtres, les lundi et jeudi de midi à deux heures.

En 1897, les bains sont transférés mail des Charmilles, en raison de la pollution : résidus de teintureries et de triperies, déjections humaines, égouts…

En 1921, création du Club des Nageurs Troyens (CNT).

En 1935 est inaugurée la piscine municipale du Vouldy, 25 x 12 m 50, à 26°, avec enseignement scolaire : Pierre Woelflé (La cerise), de 1945 à 1993, y apprend à nager à des milliers de jeunes aubois, pendus à des câbles avec sangles ! Marcel Perrin en est le directeur de 1942 à 1973.

En 1967, j’ajoute un bassin d’apprentissage de 10 mètres sur 10.

En 1974 s’ouvre la piscine olympique des Chartreux : 4.000 m², avec bassin d’apprentissage, pataugeoire, tremplins de plongeon, aménagée pour les handicapés, avec baby club (enfants de 3 mois à 3 ans), cours 3ème âge, gymnastique aquatique pour les futures mamans… pouvant accueillir 1.200 baigneurs. Claude Perrin en est le directeur.

1975 : organisation championnat de France d'hiver de natation.

 

Principaux résultats sportifs :

En 1931, les frères Schmitt, Lambert et Shilliger sont champions de France par équipe lors de la traversée de Paris (8 km). Le Club des nageurs troyens, qui s'entraîne dans les bains froids du bras de Seine des Charmilles, remporte cette même année, le titre national par équipe. Toute la presse parisienne souligne son étonnement, prouvant que la natation de haut niveau peut se passer de piscine d'eau chaude !! 

En 1934, Marcel Schmitt du SNT, termine 1er du championnat de l’Est, aux 1.500, 400, 200 et 100 m nage libre.

En 1937, à 14 ans, Lucien Zins devient champion de France cadet en 100 m dos. 

De 1937 à 1945, Lucien Zins remporte 5 titres de champion de France.

En 1944, il est champion de France de natation.

En 1946, il participe aux championnats d'Europe du 100 m dos à Monaco.

En 1947, il remporte à nouveau le titre de champion de France du 100 m dos. 

En 1937, création du club Les Mouettes qui totalisera 24 titres régionaux.

En 1948, Les Mouettes et le CNT fusionnent pour donner naissance au Troyes Olympique Natation (TON).

En 1949, Lucien Zins, Pierre Woelflé et P. Roland sont recordmen de France du 3 fois 100 m trois nages, et le TON devient champion de France Honneur de water-polo.

En 1952, à 17 ans, Gilbert Bozon devient champion de France du 100 m dos devant Zins et recordman du monde du 100 m dos (détenu par l'américain Allan Stack en 1' 03'' 6/10) en 1' 02'' 1/10, à la piscine du Vouldy de Troyes., et remporte une médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’Helsinki.

En 1953, il bat le record du monde du relais 4 x 100 m quatre nages.

En 1954, Coignot est 3° au championnat d’Europe, et G. Bozon champion d’Europe du 100 m dos et médaille d’argent du relais 4 x 200 m nage libre. Gilbert Bozon est champion d'Europe du 100 m dos et médaille d'argent du relais 4 x 100 m quatre nages. 

En 1957, Jacques Collignon remporte le titre de champion de France sur 200 m nage libre, et participe aux Jeux Olympiques de Melbourne en compagnie de Coignot.

En 1975, Philippe Zins est champion de France sur 100 m nage libre avec palmes et 3° au relais 4 x 200 m de l’équipe de France au championnat d’Europe.

En 1977, Claude Thomas tente de battre le record de Rousseau en parcourant plus de 62 km en 24 h (il ne nage que 59 km). 

En 1985, Nicolas Granger est champion de France du 200 m 4 nages avec le record national, et est vice-champion de France du 400 m 4 nages.

En 1991, Olivier Corpel est deux fois médaillé de bronze au championnat de France (été et hiver) sur 200 m papillon et médaillé à deux reprises aux Jeux Olympiques des jeunes.  

 

 

 

Claire Hager

Portrait d’une nageuse exceptionnelle, un exemple à imiter !

 

Claire Hager est la fille de Gabriel Thiéblemont 15 fois champion de Champagne de plongeons, entraineur de Water-polo à Troyes-Gymnique, chronométreur fédéral.

Claire obtient son Brevet de natation à 8 ans, et, dès l’âge de 9 ans, en 1943, Claire gagne le 25 m minimes au C.N.T., dans la Seine, aux Charmilles. Le Bain des Charmilles, construit tout en bois, accueillait en 1940, l’équipe de Water-polo (le Club des Nageurs Troyens), qui disputait les championnats de France avec des noms prestigieux qui ont marqué la natation troyenne : Woflé dit La Cerise, Gabriel Thiéblemont (son père), Maurice Lambert, Lucien Zins… Claire ne cesse ensuite de participer à tous les concours, et est Championne de Champagne. Claire se souvient qu’à cette époque, il y a plus de 70 ans, les maillots étaient tricotés (le sien par sa mère). Aussi, lorsque les nageurs sortaient de l’eau, cela faisait une poche qui allongeait le maillot de plus de 10 cm, et il fallait voir l’allure des nageurs hommes ou femmes !  

Aujourd’hui, en 2014, Claire Hager a 80 ans. Elle a repris la natation lors de sa retraite en 1994, à 60 ans, et depuis 20 ans, elle cumule 169 titres de championnes de France et 8 records de France.

Elle est qualifiée pour les championnats d'Europe et du Monde depuis 2001 :

2001 championnats d'Europe à Palma de Majorque (Espagne) 8°,

2003 championnats d'Europe à Millau (France), 5°,

2005 championnats d'Europe à Stockholm (Suède), 5°, 

2007 championnats d'Europe à Kranj (Slovénie), 8°,

2008 championnats du Monde, à Perth (Australie),

2009 championnats d'Europe à Cadix (Espagne), bronze 3°,

2012, championnats du Monde à Riccione (Italie),

2013, championnats d'Europe à Eindhoven (Hollande), 5°,

2014 championnats du Monde à Montréal (Canada), 6°. Claire revient avec 4 médailles (1médaille aux 10 premières mondiales de chaque catégorie).

Claire Hager nage  pendant 1 h 30, 5 fois par semaine. Pour elle, l'eau est une source de bien être, où tous les muscles travaillent en apesanteur, sans brusquerie ni souffrance.

Elle fait partie du « TOS Natation », où un groupe d'adultes « Nager, Forme, Santé » présidé par Bruno Mulac, regroupe 10 adultes de plus de 60 ans (Jacques Laffitte, Maurice Henry, Josette Cartron, Cathy et  Reynald Noailles, Katia et Alain Badetz, Romain Casellas).

Profitons de ce chapitre pour rappeler que Nicolas Granger, ex-pensionnaire de l’équipe de France, qui a combattu 2 cancers, et vit aujourd’hui une seconde carrière internationale chez « les Maîtres », a été élu meilleur nageur mondial master de l’année 2012, et cet ancien champion de l’USMR et du TOS, un intouchable dans la catégorie 45-49 ans, détient désormais, 4 des 5 meilleures marques mondiales sur la gamme des 100, a été en 2014, à Montréal, 5 fois champion du Monde et a battu 2 records du monde de 400 m nages et du 200 m nage libre.

BRAVO, Claire, peut-être ce petit article donnera envie de vous imiter !

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.


Rechercher sur le site :