Le Sport à Troyes



Le Foot à Troyes


Dans notre département, le football a toujours joui de la faveur du public, étant le sport populaire par excellence.

Dès 1927, on compte à Troyes et Romilly, 29 clubs affiliés au district de l’Aube.
En première série, l’équipe des Patronages laïques remporte le championnat de l’Aube 1927/1928.
En 1930, l’Union sportive troyenne, l’Association sportive savinienne, le Rugby Club troyen, le Stade Jean Macé se regroupent en une seule société : l’ A.S.T.S. (Association sportive de Troyes et de Sainte-Savine).
En 1935, elle devient professionnelle.

En 1950, elle joue en demi-finale de la coupe de France à Colombes, match suivi par 10.000 aubois !
Elle s’offre un prestigieux entraîneur, Roger Courtois, et de nouveaux joueurs comme Pierre Flamion.

En 1953-1954, l’ A.S.T.S. passe en 1ère  division, et va les 2 années
en demi-finale de la Coupe de France.
Le 27 mai 1956, devant 48.000 spectateurs, à Colombes, entraînée
par Roger Courtois, elle dispute la finale de la coupe de France contre
l'UA Sedan-Torcy qui gagne 3/1. L’équipe est reléguée en 2° division.

1960 : retour en 1ère division.
1961 : retour en 2° division.
1962 : titre de l’équipe la plus fair-play.
1963, L’ A.S.T.S.redevient amateur.
Départ de l’entraîneur Courtois.
1967 : l’ A.S.T.S. devient le T.O.S (Troyes Omnisports).
1970 : création du T.A.F. (Troyes Aube Football).
1976 : le T.AF. est vainqueur de la 32° finale de la coupe de
France contre Saint-Etienne, devant 18.000 spectateurs au Stade de
l’Aube..
1996 : création de l’ A.T.A.C.
(Association Troyes Aube Champagne), qui accède à la 2° division.
Il y a une expérience unique en France : André Gravelle organise
avec Libération-Champagne un championnat pour les écoles primaires
qui a lieu tous les mercredis, le transport étant pris en charge, ainsi que
l'équipement et les chaussures et qui a un résultat spectaculaire.


Quelques, figures : Marcel Artélésa, joue à l’ A.S.T.S. en 1956 et
gagne en junior, la coupe Gambardella. En 1966, il est capitaine de
l’équipe de France durant la coupe du monde en Angleterre. Il retrouve
Troyes et l’ A.S.T.S. de 1970 à 1973. Il est sélectionné 21 fois en équipe
de France, et participe aux Jeux Olympiques de Rome.
Pierre Flamion signe son premier contrat professionnel en 1946
avec Reims. Il gagne le championnat en 1949 et la coupe de France en
1950. Il porte 16 fois le maillot de l’équipe de France contre les pays
européens. Il signe à Troyes, et est à la base du retour de l’ A.S.T.S. en 1ère division, avec Roger Courtois.


T.I.T (tournoi international de Troyes)

Mon initiative, engageant 80.000.000 de centimes pour mettre cette manifestation d’envergure sur pied, a coûté cher à l’O.M.S. (ou plutôt à la Ville qui a réglé le déficit) !

Notre dynamique O.M.S. avait la volonté d’offrir un très grand spectacle aux Troyens, voulant que le football soit présent à un haut niveau, jamais réalisé dans notre ville. L’O.M.S. jouait dans cette organisation son rôle : être utile au sport et aux sportifs. A un moment où le nom de Troyes n’était plus associé au football de compétition nationale, il convenait que tous ceux qui aspiraient à une réhabilitation rapide de notre représentation locale viennent au Stade de l’Aube, pour y puiser l’espérance de saisons sportives plus attractives. Le concours d’équipes renommées, de niveau européen, était le garant prometteur de ce projet, qui devait largement s’autofinancer. Grâce également aux joueurs prestigieux qui venaient : Michel Platini, Patrick Battiston, Dominique Rocheteau, Gardon, Roussey, Paganelli, Antonin Panenka, Janvion, Curcovic, Baratelli, Joao Alves, Lubanski et autres Bicowsky. Mais c’était sans compter sur le temps ! Nous n’avons eu que 8.000 spectateurs, malgré cette affiche d’exception, de qualité.

Le vendredi 11 juillet 1980, à 19 h 30, a eu lieu au stade de l’Aube une rencontre Saint-Etienne – S.C. Lokeren, et à 20 h 30 Paris Saint-Germain qui a battu les Bohémians de Prague (leader de 1ère division en Tchécoslovaquie, comptant 7 internationaux) 2-0. 

Le dimanche 13 juillet a eu lieu la finale pour la 3° place à 18 h : Lokeren-Bohemians de Prague et à 20 h 30, la finale Saint-Etienne - Paris St-Germain pour la 1ère place.

   

Troyes, Champion d'Europe Intertoto (22/08/2001)

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.