Le Sport à Troyes


Gymnastique - Athlétisme

 

 

Après avoir acquis, chez les Grecs et chez les Romains, une importance considérable, l’étude des exercices corporels, la gymnastique, fut négligée pendant des siècles.

 

Une des premières Ecoles de gymnastique de France est créée à Troyes en 1840. En 1869, la Société de gymnastique intégrée à la Société Nautique Troyenne, est présidée par Jean Casimir-Perier pendant 24 ans, jusqu’à son élection comme Président de la République en 1894.

Après la guerre de 1870, ont lieu de nombreux festivals de Gymnastique, avec des concours régionaux, durant 3 jours. Jusqu’à 185 sociétés y participent, avec plus de 4.000 gymnastes, qui évoluent à partir de 5 h du matin. Le tout se termine par une grande fête de nuit. Des dizaines de milliers de visiteurs applaudissent.

Prenons pour exemple la XXXIV° Fête Fédérale (une des plus importantes de France), les 6, 7, 8 et 9 juin 1908. Le Président de la République Armand Fallières, empêché au dernier moment pour venir la présider, c’est le Ministre de la Guerre, le Général Picquart qui le remplace. Participent 174 sociétés de gymnastique de France (dont 2 d’Algérie et 2 de Tunisie) et 11 étrangères (Belgique, Suisse, Luxembourg, Italie, Autriche, Hongrie, Ecosse, Angleterre). Il y a 18 membres du jury, 69 jurés de concours extérieurs et 33 de Troyes et Sainte-Savine !! Le guide-programme comporte 122 pages !! Il y a le concours de la Fanfare du 1er bataillon de Chasseurs à pied, de celle des Pompiers de Troyes, de l’Harmonie des Chemins de Fer de Romilly, de l’Indépendante des Trévois, de l’Union Ouvrière de Sainte-Savine, de l’Estudiantine troyenne, du Cercle mandoliniste et de plusieurs autres Sociétés musicales. Animations : le samedi 6 au soir, grande retraite aux flambeaux, le dimanche 7 (chaque train déverse en gare de Troyes des flots de voyageurs, plus de 7.500), défilé accompagné des Musiques militaires et civiles, ascension de 4 ballons montés, illumination des rues et monuments publics, grande fête de nuit, grande scène militaire, concert au kiosque du Rocher. Le 8, arrivée du Ministre de la Guerre, défilé des 185 associations, production du 1er bataillon de Chasseurs (représentant la France aux Jeux Olympiques de Londres), et de 200 enfants des Ecoles communales laïques de Troyes, banquet des gymnastes, illumination générale des rues et monuments publics. Le 9 juin : distribution des récompenses, visite des principales industries de Troyes, visite des monuments et curiosités du Vieux Troyes…

En juin 1912, lors d’un grand concours régional des patronages de gymnastiques laïques et catholiques, nos gymnastes offrent à leurs camarades de la Lorraine annexée, un magnifique bouquet tricolore qu’ils reçoivent avec émotion, et emportent précieusement en terre allemande.

Georges Kuhn, champion de l’Aube de 1922 à 1931, est 1er de la fédération de l’Est en 1924 et 1931. En 1938, 6 filles des Patronages laïques de Troyes sont en finale de la coupe de France. A la même époque, Bernard Vogel est champion de l’Aube, de la Haute-Marne et d’Eure-et-Loire.

 

Jessie Saint-Marc
Jessie Saint-Marc

Dès 1850, l’athlétisme, la course, le saut et le lancer se développent et deviennent des sports nationaux. En 1881, la gymnastique devient obligatoire pour les écoliers. André Lebrun est le premier aubois champion international d’athlétisme (10 sélections), vice-champion de France du 3.000 steeple en 1950, sélectionné pour le Jeux Olympiques d’Helsinki.

Guy Husson international au lancer du marteau en 1953, recordman de France en 1955 et améliore sa performance en 1957 (12° aux championnats d’Europe) et 1958. En 1959 il est champion de France. participe aux Championnats d’Europe en 1957.

Le 12 mars 1957, Guy Husson glisse, alors qu’il s’apprête à lancer le marteau, lors d’une séance d’entraînement. Son collègue, Pierre Voillequin ne voit pas arriver le marteau qui le frappe en plein visage. Il est transporté à l’hôpital, dans le coma... Ce drame affecte profondément non seulement les Troyens, mais tous ceux qui s’intéressent au sport. C’est ainsi que deux jours plus tard, au cours d’une réception qu’il offre à l’Élysée, M. René Coty s’inquiète auprès de Baudoux et Bianchi, de l’état de santé de leur compatriote. Le président de la République dit combien il compatit aux angoisses de la famille et au désespoir de Guy Husson.

En 1959, Pierrette Vignot devient athlète internationale de saut en hauteur.

En 1963Guy Husson lance le marteau à 67 m 70, 3° performance mondiale de tous les temps, derrière l’Américain Conolly et le Hongrois Zsivotky.

Il est quinze fois consécutives champion de France et participe aux jeux Olympiques de Melbourne, Rome et Tokyo (record personnel à 69 m 40).

En 1966, Jack Pani devient international de saut en longueur (40 sélections), recordman de France en 1967 et vainqueur de la Coupe d’Europe en 1970. En 1968, Jean-François Prigent devient champion de France d’octathlon.

En 1986, Liliane Menissier est championne de France à l’heptathlon. Elle participe aux championnats d’Europe. Elle se classe 3° au championnat de France en longueur. En 1990, elle est de nouveau championne de France en heptathlon.

En Juillet 2011, Jessie Saint-Marc participe à la finale du 100m des championnats d’Europe espoirs à Ostrava. Malheureusement, elle se blesse après quelques foulées.

 

Lavillenie 6m16
Lavillenie 6m16

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.