Monuments, Eglises, châteaux...



Hôtel de Marisy


Cliquer sur image pour géolocaliser
Cliquer sur image pour géolocaliser

 

En 1486, à l'angle des rues Charbonnet et des Quinze-Vingts, une maison à pans de bois est réduite en cendres par le grand incendie de 1524.  

  Claude de Marisy, seigneur de Cervet et de Bréviandes, grainetier au grenier à sel, qui fut maire de Troyes à deux reprises, fait reconstruire en pierre cet hôtel particulier en 1528, avec ses armes gravées dans la pierre.

Ce maire est représenté au pied de l'arbre de Jessé sur un vitrail de la cathédrale.

Autre marque de l'importance de cette famille, deux de ses membres furent chargés de porter le dais sous lequel était abrité le roi Charles IX lors de sa visite à Troyes en 1563.

Cet Hôtel particulier est reconnaissable à sa jolie tourelle d’angle en encorbellement, avec de petites figurines sculptées, chef d’œuvre de la Renaissance. tourelle hexagonale, à l'angle des rues Charbonnet et des Quinze-Vingts, porte sur son socle trois blasons : ceux de François de Marisy, de son épouse Michelle de Mollé, et de sa mère Isabeau de Lamprémont.

 

Les 3 fenêtres grillagées sont bordées de pilastres avec un fronton triangulaire.

 

Un petit campanile à 3 faces couronnées d’un vase, est coiffé d’un dôme.

 

La façade rue Charbonnet est percée d’une porte cochère à pilastres, surmontée d’une fenêtre triple.  

Les fenêtres sont protégées par une ferronnerie de style hispanique en fil tordu au marteau.

Du côté de la rue des Quinze-Vingts, on peut admirer les larges cheminées Renaissance et les losanges multicolores de la toiture en tuiles vernissées.

En 1791, il est occupé par l’administration du nouveau département de l’Aube, qui le quitte dès 1793, s’y trouvant trop à l’étroit, et allant s’installer dans l’abbaye de Notre-Dame-aux-Nonnains.

 

L‘architecte Eugène Millet, élève de Viollet-le-Duc, le remanie en 1872.

 

En 1969, la propriétaire, la veuve de Maître Maurice Gillet, notaire, donne cet immeuble par testament à la Ville de Troyes, pour que la municipalité y abrite des actions formatrices pour les jeunes, et la laisse y habiter jusqu'à sa mort.

 

La ville lui achète sa propriété du château de Menois (condition du don). Ce parc floral et de loisirs de 48 hectares, fait de Troyes une des villes-test européennes en matière de fleurissement.

 

Aujourd’hui, l’Hôtel de Marisy abrite la direction des services administratifs de la mairie : Technologie de l’Information et de la Communication pour l’enseignement dans les écoles.

 

L'Hôtel de Marisy est classé parmi les monuments historiques depuis 1862.

Ameno by Ameno on Grooveshark

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :