Métiers anciens




La glacière de Troyes


Pour avoir de la glace dans le cœur de l’été, il faut avoir des glacières.

 

Il s’en établit, à partir de la fin du XVII° siècle, dans un grand nombre de villes de France.

 

Dans ce mouvement général, la ville de Troyes ne reste pas en arrière.

 

En 1723, l’entretien et le remplissage de la glacière figurent dans les dépenses de la ville pour 110 livres. Ils y figurent encore en 1770, pour la même somme.

 

Cette glacière était établie dès 1713 dans une tour des remparts, située à peu près en face de la chaussée des Tauxelles.

 

Cette tour, construite au XV° siècle, s’était appelée tour Charlemagne, jusqu’au règne de Henri IV, où on lui donna le nom de tour Saint-Lambert, en souvenir de la journée de la Saint-Lambert 1590, dans laquelle les royalistes, traversant le cours d’eau, et pénétrant par une brèche située près de la tour Charlemagne, avaient failli s’emparer de la ville.

 

Au XIII° siècle, les fortifications des villes de l’intérieur du royaume n’avaient plus leur raison d’être.

 

En 1725, la tour Babeau ou Boileau fut convertie en dépôt de mendicité.

 

Plus tard, la ville en loue la partie supérieure, moyennant 150 livres. Elle loue aussi le dessus de la porte de Beffroy, les corps de garde des principales portes, des parties de remparts, la pêche des fossés.

 

Il n’est donc pas surprenant qu’on ait cherché à utiliser la tour Saint-Lambert pour en faire une glacière et qu’on ait songé à en établir une autre dans une tour située derrière Notre-Dame en l’Isle.

 

Celle de la tour Saint-Lambert a subsisté presque aussi longtemps que la tour elle-même, elle a été démolie en 1856.

 

Un lavis à l’encre de Chine de la fin du XVIII° siècle a été retrouvé, sur lequel était écrit : " Vue de la glacière de Troyes ".

 

On peut y reconnaître, à côté de la tour ronde, qui a porté les noms de Charlemagne et de Saint-Lambert, le cours d’eau que traversa en 1590, le capitaine Pyrolle, à la tête des soldats royalistes et les murailles où se trouvait la brèche par laquelle il pénétra dans la ville.

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :