Le Département



Conseil général - Session août 1869


Philippe Pichery, président du Conseil Général en 2020, s’étonnera sans doute de certaines délibérations lors de la session ordinaire du 24 au 28 Août 1869, il y a 150 ans, mais il aurait sans doute été heureux de délibérer avec quelques collègues de cette époque.

 

En effet, il y avait du « beau monde » au Conseil Général (mais aucune femme !). Quelques personnalités de cette session : le Président, M. de Villemereuil (en 2020, c’est M. Gérard Bonamy de Villemeureuil qui est maire à Villemereuil), Argence (maire de Troyes), Casimir Perier (futur Président de la Répblique), le Comte Armand (diplomate, futur député), le Général de Bretteville, le Prince de Bauffremont-Courtenay, le Marquis de Belot de Chambon, le Marquis Marie-Charles-Robert de Chambon de Trousseauville, le Comte de Dampierre, le Marquis de Mesgrigny, le Baron Charles-Marie Doyen (futur député, fils du Baron Charles-Pierre Doyen, sous directeur de la Banque de France et petit-fils du général Jacques-Pierre Louis Puthod), Gabriel Pavée de Vendeuvre (mandat à l’Assemblée Nationale et à la Chambre des Députés), le Marquis de Belot de Ferreux, le Baron de Plancy,  Trumet de Fontarce…

 

                       C’est M. Bonamy de Vilemereuil qui préside la séance.

 

                       Budget de 1870.

 

                       Voici quelques exemples de dépenses au budget, qui étonnent aujourd’hui :

 

                       2.500 f : dépôt de mendicité établi à Montreuil-sous-Laon, pour entretien des mendiants de l’Aube.

 

                       1.000 f est alloué pour les courses de Montiérander, à la condition que le département de la Haute-Marne votera une pareille somme sur les courses de Troyes.

 

                       Indemnité de literie aux gendarmes : 800 f.

 

                       Secours de route et frais de transport pour les voyageurs indigents : 2.000 f.

 

                       Indemnité à Mgr l’Evêque de Troyes : 2.000 f, à 2 vicaires généraux 400 f, et 1.800 f pour 9 chanoines.

 

                       Secours aux malades indigents envoyés dans les établissements thermaux : 2.500 f.

 

                       Dépenses prévues de 45.100f pour enfants au-dessous de 12 ans à l’hospice, pour 300 enfants secourus (y compris les enfants de malades et de détenus), et 104 enfants trouvés (15), abandonnés (74) et orphelins pauvres (15), 38 enfants retirés par leurs parents, 566 enfants conservés par leurs mères, admis aux secours temporaires.

 

                       60.225 f pour 150 aliénés, à raison de 401,50 f pour la pension annuelle de chacun d’eux, existants dans l’asile de Saint-Dizier (75 hommes et 76 femmes).

 

                       2.500 f : à la demande du Ministre de l’Intérieur qui réclame depuis plusieurs années, la construction d’une chapelle dans la prison de Nogent, qui est la seule maison d’arrêt du département où le service divin n’est pas célébré. Le Conseil signale que la prison de Nogent ne contient que 4 ou 5 détenus, qui n’y font en général qu’un très court séjour, et se propose d’ajourner cette dépense faute de fonds des réparations urgentes à d’autres édifices du même genre, notamment à la prison de Bar-sur-Aube, et il y aurait quelque injustice à voter une dépense utile sans doute, mais qui peut être ajournée sans inconvénients.

 

                       Un premier crédit de 1.000 f, pour concourir à l’érection d’un monument à la mémoire d’Urbain IV. Premières souscriptions : 8.513 f y compris cette subvention et celle du Saint Père. Attente des comités locaux, des habitants et des communes du département pour « s’associer à cette œuvre patriotique » et en attente du concours du gouvernement.

 

                       Le service des observations des orages, organisé en 1865 dans 150 communes de l’Aube, prenant chaque année plus d’ampleur, 300 f pour achats de cartes et d’appareils.

 

                       1.000 f de subvention pour donner plus d’importance au concours d’animaux gras institué par la ville de Troyes.

 

                       200 f, à titre d’encouragement, pour M. l’abbé Guyot, desservant de Vougrey, qui se propose de créer dans cette commune un orphelinat agricole destiné à recueillir un certain nombre d’orphelins pour les instruire, les moraliser et les préparer aux travaux des champs.

 

                       2.049 jeunes gens de la classe 1868 ont été tirés au sort dans les 26 cantons du département : 128 ne savent ni lire ni écrire, 11 seulement savent lire, 1.910 savent lire et écrire. Taille moyenne : 1 m 63……

 

                       Parmi les vœux transmis à Son Excellence M. le Ministre de la Maison de l’Empereur je lis : le Conseil demande de nouveau et avec insistance que l’institution des sourds-muets de Nancy soit érigée en établissement impérial.

 

                       Pour qu’un service postal soit rétabli entre Arcis et Chavanges par Ramerupt.

 

                       Constatant l’étude du régime de la pluie en France, il y a nécessité de multiplier les pluviomètres.

 

                       L’enseignement est satisfaisant, et, sous ce rapport, on doit rendre justice au zèle et à la capacité des instituteurs. Cependant, il serait à désirer que cet enseignement fût mieux dirigé vers l’agriculture et en fit sentir les avantages aux enfants dès leur bas âge.

 

                       Le Conseil général n’entend pas accepter les augmentations résultant de la part de certains architectes, résultant soit d’erreurs de calculs, soit de complaisances coupables pour les entrepreneurs, et propose de décider que les honoraires de l’architecte ne lui sera pas payé au taux convenu, que sur le chiffre du devis primitif… …

 

                       Les Conseils d’arrondissement de Troyes et d’Arcis se plaisent à constater une diminution dans le vagabondage. Ils souhaitent que la surveillance et la répression énergique demeurent assez actives pour arriver à une disparition complète des bandes nomades qui, par l’intimidation, exploitent nos campagnes…

 

                       Toutes les délibérations et les vœux ont été adoptés à l’unanimité !

 


Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.


Rechercher sur le site :