La vie à Troyes


Des Plantes pour guérir


Il y a quelques 5 millions d’années, notre grand-père australanthropien, d’instinct, savait reconnaître les herbes médecines qui soulageaient ses maux, cette pharmacie du bon Dieu, à la sagesse millénaire, aux pouvoirs fantastiques de guérison.

On a retrouvé en Mésopotamie sur des tablettes datant de plus de 4.000 ans, des prescriptions médicales avec des plantes.

Le Dieu-Empereur Shen Nung qui régna en 2.800 avant Jésus-Christ sur la Chine, donna aux hommes la science de la botanique, que l’on retrouve sur les papyrus égyptiens de la même époque.

En Grèce, au XI° siècle avant Jésus-Christ, Asclépios, Dieu grec de la médecine, soigne par les simples.

En Inde, un millier d’années avant J.-C., un grand livre médical, toujours consulté de nos jours, parle des plantes.

Au Moyen-Âge, les moines-médecins cultivent des jardins d’herbes, et deviennent apothicaires en quittant les ordres, ou guérisseurs.

 

Aujourd’hui, notre flair est incapable de discerner un bon champignon d’une amanite mortelle.

Les plantes médicinales ont guéri des millions et des millions d’hommes depuis des milliers d’années.

En France, 5 millions de personnes consomment régulièrement une ou plusieurs infusions chaque jour.

 

Notre apothicairerie de l’Hôtel Dieu, possède une collection unique au monde, de 319 boîtes peintes servant à conserver autrefois, les simples, remèdes traditionnels de la pharmacopée.

 

L’Aubois Franck Jarosz, rare français diplômé d’ethnobotanique, a répertorié 269 plantes dans notre département.

Nos herboristeries ont disparu, mais heureusement, des pharmaciens comme Michel Collache, avenue Pierre Brossolette, ont repris le flambeau.

Dans l’Aube, Damien Rutten à La Fosse-Corduan, est le dernier producteur conditionneur de plantes aromatiques et médicinales en culture biologique, cultivant une quarantaine de plantes :

La Lavande recommandée dans les migraines rebelles, spasmes, irritabilité, insomnie, angoisses, bourdonnements d’oreilles, asthme, cicatrisant…

Le Thym citronné, en huiles essentielles, un remarquable vaccin contre la grippe, conseillé dans les bronchites, sinusites, toux, fatigues, asthénies, surmenage…

La Sarriette et son huile essentielle aux propriétés antiseptiques. Elle stimule les fonctions gastriques, apaise les spasmes, régularise les fonctions intestinales, aphrodisiaque, et stimulant intellectuel…

La Sauge, recommandée pour la ménopause, antisudoral, tonique apprécié dans le surmenage physique ou intellectuel…

Le Romarin, recommandé dans les affections hépatiques, les lithiases biliaires, antispasmodique, troubles digestifs…

Le sureau, diurétique et sudorifique, contre l’asthme, les états fébriles…

La verveine, apéritive et digestive, qui stimule le système nerveux et aussi les fonctions sexuelles. Puissant antispasmodique, sédatif…

La mélisse, calmante efficace, facilitant réellement le sommeil, bonne anti-lithiasique de la vésicule…

La reine des prés, anti-inflammatoire, diurétique, sudorifique, astringente, tonique, antispasmodique, cicatrisante, antalgique, aux propriétés digestives…

Le basilic et ses vertus toniques,

Le sirop d’acacia…

 

Mais, attention : il vous faut éviter le charlatanisme dans ce domaine.

 

Peut être, le jour n’est plus très loin où les savants réunis en congrès scientifique dévoileront une plaque où l’on aura gravé : " En l’honneur des sorciers que nous avons brûlés parce qu’ils savaient depuis des siècles et des siècles ce que nous démontrons aujourd’hui ".

 

 

 

 

La lavande

Le secret de l'oignon

Miel et santé

Le café

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :