Blason de l'ordre des cisterciens

Abbayes, Couvents, Congrégations...



Abbaye Val des Vignes


En 1220, une autre abbaye de cisterciennes prend naissance au Val-des-Vignes, à Ailleville

Elle sera réunie à Clairvaux en 1399 et remplacée 50 ans plus tard, par un prieuré d’hommes dépendant de cette abbaye.

         L’arrivée des moniales de la Piété-Dieu, au Val des Vignes, n’apporte pas à cette abbaye de moniales cisterciennes l’élan que l’on en espérait. 

La vie matérielle et conventuelle continua à péricliter.

Tant et si bien que le Chapitre Général ordonna la suppression de l’abbaye « propter nimiam loci paupertatem ».

L’abbaye devint prieuré d’hommes dépendant de Clairvaux, puis simple métairie

L’ensemble fut vendu comme bien national en 1791.

L’église qui était restée debout fut démolie après 1800.

Les habitants de Bar-sur-Aube avaient alors l’habitude, le lundi de Pâques, de se rendre en pèlerinage à l’église des « Filles-Dieu ». On appelait cette fête « le rapport des Filles-Dieu ».

« Un antiquaire qui fait le portrait de sa ruine, a écrit Victor Hugo, comme un amant qui fait le portrait de sa maîtresse, se charme lui-même et risque d’ennuyer les autres. Pour les indifférents qui écoutent l’amoureux, toutes les belles se ressemblent et toutes les ruines aussi ».

 


Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :