Contes, légendes et anecdotes



Croyances magico religieuses


Neuvaine Saint-Antoine de Padoue

La préhistoire a laissé de nombreuses traces dans notre département.

         Les haches de pierre, les couteaux taillés y abondent.

Les dolmens et les pierres levées de la Forêt d’Othe gardent encore le souvenir de cérémonies étranges.

Le mystère, la magie conservent leurs droits dans ces pays où l’homme est resté longtemps en communion avec la nature.       

 

Protection de l’habitat :

        

         Lors de la construction d’une habitation, il était souhaitable de mettre toutes les chances de son côté.

La chance dépendant avant tout des dieux, il fallait donc obtenir leur faveur.

         Pour cela, on glissait dans les fondations une petite bouteille de terre blanche contenant de l’eau bénite, puis, lorsque les murs étaient sortis de terre et que l’on façonnait la voûte de la porte d’entrée, on y maçonnait une hache de pierre taillée, qui avait le pouvoir de garantir des méfaits de la foudre.

 

 

         Bornage des portions :

 

         Le rognon de silex que l’on ramasse au bord du chemin est gris-brun.

Il est sec et cassant.

         Par contre, le nodule (pierre solaire) que l’on déterre est fréquemment coloré en rouge-sang par des traces d’oxyde de fer.

         Sa surface est onctueuse au toucher, presque huileuse.

Si l’on ajoute à cela ces formes bourgeonneuses qui le caractérisent, il n’en faut pas plus pour que la croyance populaire lui ait attribué une vie mystérieuse.

         C’est pour cette raison que l’on ne doit jamais utiliser un rognon de silex pour borner son terrain.

         Cette pierre va continuer de grossir au contact de la terre et, bien entendu, en grandissant, elle va changer la rive du champ… au grand désespoir du propriétaire de la portion.

        

Neuvaines ;

 

Parmi les pratiques magico-religieuses, la neuvaine est une succession de prières pour obtenir une grâce en amour (neuvaine de Sainte Anne), en argent et santé (neuvaine de Saint Antoine de Padoue), en travail (neuvaine de Saint Georges). Les prières sont dites à genoux, en présence d’une bougie allumée, à heures fixes pendant 9 jours.

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :