C'est notre histoire



Le Sénat s’installe chez François de Luxembourg, duc de Piney


Si, sur le plan territorial, la commune de Piney peut s’enorgueillir de posséder le plus grand territoire communal du département (7.098 hectares), elle peut aussi revendiquer le fait d’avoir directement contribué à l’établissement du Sénat.

Le nom de la commune de Piney est cité journellement (lors des visites) au siège du Sénat, c’est-à-dire au Palais du Luxembourg à Paris, puisque « le palais du Luxembourg a été acquis par Marie de Médicis auprès de François de Luxembourg, duc de Piney, une petite commune de la Champagne ».

         François de Luxembourg, duc de Piney, pair de France, est un puissant personnage allié aux familles royales française, allemande et anglaise.

Il habite un magnifique hôtel particulier situé au 15, rue de Vaugirard à Paris, construit au milieu du XVI° siècle, qu’il a acquis en 1570. A la suite d’achats successifs, le parc s’étend sur 8 hectares.

Marie de Médicis, régente, veuve de Henri IV, rend souvent visite à François de Luxembourg. Elle achète l’hôtel de Luxembourg en 1612. A la suite de différents autres achats et échanges, Marie de Médicis dispose d’une propriété de 24 hectares. Elle projette la construction d’un grand palais et se fait construire à partir de 1615, tout à côté, un vaste palais, c’est « le Grand Luxembourg ». 

Elle fait don du premier hôtel qu’on appelle « le Petit Luxembourg », en 1627, au cardinal de Richelieu qui le lègue à sa nièce. Le grand Condé, son parent, le rachète en 1674.

Elle quitte ce palais du « Grand Luxembourg »  en 1631, lorsqu’elle part en exil à Cologne jusqu’à sa mort en 1642. Il revient à Gaston d’Orléans, le jeune frère de Louis XIV, puis à « Monsieur », le puissant comte de Provence, frère de Louis XVI.

Confisqué comme bien d’émigré à la Révolution, le Petit Luxembourg  devient prison sous la Terreur.

A la Révolution, le Grand Luxembourg est aussi transformé en prison, où sont enfermés de nombreux aristocrates, avant d’aller à l’échafaud. Dévasté, il est occupé par les dirigeants du Directoire.

Bonaparte, premier consul, s’y installe, puis le sénat conservateur y délibère, la chambre des pairs l’occupant par la suite.

Il est ensuite affecté au Sénat, et en 1836 est entreprise la construction d’un hémicycle de 300 places.

A partir de 1851, il devient la résidence du président du Sénat.

Le Grand Luxembourg est un des monuments nationaux les plus visités de France. 1.200 personnes y travaillent. Les magnifiques jardins du Luxembourg abritent, entre autres, une des plus belles collections d’orchidées du monde.

Actuellement, le Sénat est composé de 343 membres élus au suffrage universel indirect (grands électeurs) pour 6 ans, renouvelable par moitié tous les 3 ans.

Actuellement, l’Aube est représentée par Philippe Adnot depuis 1989 et par François Baroin depuis 2015. Il avait remplacé Yann Gaillard qui y était depuis 1994.  

Rechercher sur le site :

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.