Contes de Noël


Le 4ème Mage


 

Jésus naît à Bethléem au temps du roi Hérode, et 3 rois mages venus de l’Orient se mettent en route pour lui apporter des présents :

Balthazar offre de l’or, Melchior de l’encens et Gaspard de la myrrhe.

 

Ils déposent leurs présents devant l’enfant et sa mère. Jésus les observe attentivement, mais il ne tend pas ses petites mains vers l’or, la fumée de l’encens le fait tousser et il se détourne de la myrrhe en cachant son visage sur l’épaule de sa mère.

 

Les saints visiteurs ont le sentiment que leurs cadeaux ne sont pas appréciés selon leur mérite, et ils prennent congé.

 

C’est alors qu’arrive le 4ème mage que vous ne connaissez pas !

 

Lui aussi vient de loin.

     Comme présent il avait choisi 3 perles blanches précieuses, aussi grosses que des œufs de pigeon.

Mais il arrive à Bethléem, les mains vides, il n’a plus de perles !

 

Embarrassé, il commence son récit :

" Seigneur, j’avais une offrande pour toi, 3 perles précieuses, qui faisaient toute ma richesse.

Je ne les ai plus. En venant, je me suis arrêté dans une auberge, et aperçu un vieillard tremblant de fièvre, étendu sur le banc du poêle. Nul ne savait qui il était. Sa bourse était vide, il n’avait pas d’argent pour payer les soins qui lui étaient nécessaires. Le pauvre homme allait être jeté dehors et mourir là.

Il me rappelait mon père. J’ai pris une perle et l’ai donnée à l’aubergiste pour qu’il lui procure des soins, et s’il mourait, qu’il l’enterre décemment.

 

Le lendemain je reprends mon chemin, et j’entends des cris venant d’un fourré. Je trouve des soldats qui se sont emparés d’une femme qu’ils veulent garder comme esclave. Ils sont plusieurs et je ne peux songer à me battre. Je prends ma seconde perle et achète sa liberté. Elle s’enfuit aussitôt dans la montagne.

 

Il ne me reste plus qu’une perle, et celle-là, je veux te l’apporter.

 

En traversant une bourgade, je vois tous les habitants s’enfuir affolés, les soldats d’Hérode y ayant mis le feu.

Les soldats sur les ordres du roi, tuent tous les garçons de 2 ans et au-dessous.

Près d’une maison en feu, un soldat balance un petit enfant qu’il tient par une jambe en disant : " Maintenant je le lâche et il va tomber dans le feu : il fera un bon rôti. Sa mère pousse des cris perçants.

Seigneur, pardonne-moi, j’ai pris ma dernière perle et l’ai donnée au soldat pour qu’il rende l’enfant à sa mère.

Il le fit.

C’est pour cela que j’arrive les mains vides. Pardonne-moi ".

 

Un profond silence règne dans l’étable.

Saint Joseph est assis contre le mur, Marie contemple son fils dans sa mangeoire.

 

Dort-il ?

 

Non l’enfant Jésus ne dort pas.

 

Il se tourne vers le 4ème roi mage.

Son visage rayonne.

     Il étend ses 2 petites mains vers les mains vides et se met à sourire.

  

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.