Châteaux

Monuments, Eglises, Châteaux...



L’ancien château de Villacerf


Cliquez sur image pour géolocaliser
Cliquez sur image pour géolocaliser

Le village actuel de Villacerf s’appelle, au moyen-âge, Samblières, et ne forme qu’une dépendance très secondaire de Saint-Lyé.

Vers la fin du XI° siècle, saint Adérald, chanoine et archidiacre de Troyes, apporte de son voyage de la Terre Sainte, un morceau de pierre du sépulcre de Jésus-Christ. Il fait bâtir à Samblières un monastère de l’ordre de Clugny, où il dépose cette pierre, et auquel il donne le nom de Saint-Sépulcre, qui devient dès lors celui du village, les seigneurs s’intitulant châtelains du Saint-Sépulcre.

En 1659, Louis Hesselin, baron, maire de la chambre aux-deniers, fait rebâtir le vieux manoir par Levau, architecte du roi. C’est ici qu’apparaît la puissante famille des Colbert, qui donne à cette résidence une illustration et des embellissements remarquables.

A cette époque, le nom de Villecerf ne sert à désigner qu’une seigneurie du voisinage, celle de Riancey.

Ce domaine, vers 1560, est possédé par un riche marchand de Troyes, Fouret, marié à Guillemette Cochot. Ils marient leur fille Marie, à Odard Colbert. Celui-ci, frère des Colbert de Reims a fait aussi à Troyes, d’excellentes affaires dans le commerce. Il a un établissement considérable rue du Mortier d’Or. Il hérite en 1588, de son beau-père, de la terre de Villacerf-Riancey, et l’ajoute à celles de Drônay, de Saint-Pouange et de Turgy, qu’il possédait déjà. Son fils Jean-Baptiste, qui avait épousé une Letellier, sœur du chancelier, et qui ouvrit par là à ses descendants la porte aux plus grands honneurs, meurt en 1665, intendant de Lorraine. C’est son fils et successeur, Edouard Colbert, qui, le 5 août 1667, réunit à ses possessions la terre de Saint-Sépulcre, et qui, en décembre 1673, obtient des lettres-patentes abolissant le nom de Saint-Sépulcre, et le remplace par celui de Villacerf-le-Grand, qui, dit-il dans sa requête, est depuis un siècle dans sa famille.

Celui de Villacerf-le-Petit ou du Petit-Villacerf, continue quelque temps à désigner Riancey, et finit par tomber entièrement en désuétude.

Edouard Colbert était magnifique dans ses goûts et ami éclairé des arts. Sa charge d’inspecteur général des bâtiments royaux le met en rapport avec tous les artistes du grand siècle, très disposés à lui consacrer leurs talents.

Le château du financier Hesselin ne lui paraît pas en rapport avec sa haute position. Il appelle de Paris les architectes, les peintres, les sculpteurs les plus en renom à cette époque, entre autres notre Girardon, et fait construire à nouveau le château dont vous voyez la reproduction. La grandeur des jardins, leur savante distribution, les bassins, les jets d’eau et les statues dont ils sont ornés, répondent à la magnificence de cette habitation princière.

Edouard Colbert, mort en 1699, a épousé Marie-Geneviève Larcher. Girardon a fait son portrait dans un médaillon de première grandeur, dont on conserve la calcographie au Louvre.

Vers 1705, le marquis de Villacerf passe à Pierre-Gilbert Colbert, maître d’hôtel de la duchesse de Bourgogne, et à Marie-Madeleine de Senneterre, sa femme.  

A sa mort en 1727, il a pour successeur son frère, Charles-Maurice, abbé de Noaupfle et de Saint-André, agent général du clergé.

A l’époque de la Révolution, il appartient à Madame Marie-Amélie-Caroline-Joseph-Françoise-Xavier de Bavière, épouse du comte d’Hautefort, grand d’Espagne, de première classe.

La terre, comme bien d’émigré, est vendue nationalement et le château démoli. Il n’en reste d’autres souvenirs, que les 2 beaux bustes de Louis XIV et de Marie-Thérèse, de la main de Girardon, conservés au musée de Troyes, et une statue en pierre, représentant Atlas, recueillie au château de Sainte-Maure.

Monsieur l’abbé Saget, ancien aumônier de Madame d’Hautefort, conservait dans son cabinet la gouache représentant le dernier état du château de Villacerf, que vous trouverez en tête de ce chapitre.

 

Edouard Colbert
Edouard Colbert
Rechercher sur le site :

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.