Troyes et l'Aube précurseurs

Inventions



De la Spada au Scooter



JACKY PAUPE
JACKY PAUPE

 

Je dédie ce chapitre à mon ami Jacky Paupe, qui, avant de mourir m’avait demandé si je pourrais parler dans une de mes émissions sur Canal 32, de cette invention familiale. Mais je n’ai pu le faire à temps.

 

Un Italien invente en 1946, le scooter.

 

Mais, y a-t-il 1 seul Troyen qui sait quel est l’ancêtre du scooter ??

 

Voici un extrait de "La Revue Motocycliste" datée de 1922 :

 

"En France, il est curieux de constater qu’une firme nouvelle de Troyes n’a pas hésité à se lancer dans la construction d’un scooter léger et vient de réaliser une curieuse patinette à moteur 2 cylindres 2 temps… ".

 

C’est La Moto-Bécanette " Spada".

 

Le moteur est dit "système Loew et Paupe", du nom des auteurs de ce système, 2 troyens : Louis Loew, qui déposa la marque Spada au tribunal de commerce de Troyes le 29 juillet 1921, et Roger Paupe, dont les parents tenaient l’Hôtel du Commerce.

Il avait un frère Raoul, passionné d’aviation.

 

L’atelier où étaient assemblés les moteurs de la Moto-Bécanette, était installé dans les dépendances de la maison de campagne que louaient les parents de Raoul et Roger Paupe, une maison située au bord de la Seine à Verrières.

 

Le catalogue de 1922 précise que l’Agent de la Moto-Bécanette " pour la France, les colonies et l’étranger ", est le Comptoir Général des cycles "Prester ", dirigé par Henri Clergé, avec bureaux à Troyes et usine à Sainte-Savine.

 

Le moteur était en avance sur son temps. Les pistons en aluminium, extra légers, avaient une plage de régime allant de 300 à 4.500 tours.

 

A l’époque, le mélange préconisé incorpore 15 % d’huile.

 

Il n’y a ni embrayage ni boîte : le démarrage se fait à la poussette et l’élasticité du bi-cylindre 2 temps permet, selon la notice, "de monter allègrement les côtes sans qu’il soit besoin de faire intervenir le mécanisme lourd, délicat et coûteux, d’un changement de vitesse".

 

Le freinage est assuré par des patins, sur jante à l’avant et sur le volant extérieur à l’arrière.

 

La Moto-Bécanette est lancée fin 1921, et la plus ancienne publicité répertoriée est celle parue dans " Cycles et Automobiles Industriels " du 24 décembre 1921. Comme vous pouvez le lire, elle est qualifiée "la plus spacieuse du monde " !

 

Le prix de lancement était de 2.000 frs, avec une garantie de 6 mois.

68 frs de supplément pour l’éclairage avec une dynamo actionnée par la roue avant, 25 frs pour un porte-bagage arrière, 23 frs pour une trompette nickel à rotule.

 

Sa présentation au salon intervient en octobre 1922.

 

" La Revue Motocycliste " qui le relate, écrit alors : "cette mode est quasi passée et ne profita pas à la Moto-Bécanette Spada, dont il n’a été vendu que bien peu d’exemplaires ".

 

A ce jour, il semble bien qu’il n’y ait qu’un seul survivant, au musée Guy Baster, à Riom, où se trouve la plus grande et la plus belle collection de motos anciennes en France.

 

Un devoir de mémoire : souvenons-nous des Troyens précurseurs, comme l’a fait la revue " Moto cyclettiste " dans un article de juin 2001, intitulé " Peu connue, méconnue, inconnue : la " Motobécanette  Spada ".

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.