Guerres et occupations...



Centenaire guerre 1914-1918


« Gueules cassées » (Ames sensibles, s’abstenir)

 

Je voudrais simplement profiter de toutes les cérémonies, de tous les reportages… qui ont lieu à l’occasion du centenaire de la guerre 1814-1918, pour rendre hommage à mon père (Robert), à ses 4 frères et à sa sœur, tous mobilisés dès le début de la guerre 1914.

 

Mais surtout, je souhaite que l’on se souvienne de mon oncle Mikaël, qui, pendant toute la guerre, a « réparé les gueules cassées ».

 

Il a fait un travail énorme, prodigieux, qui a permis à de très nombreux soldats, défigurés après avoir sauté sur des mines, de pouvoir « revivre ».

 

Il a fait des prodiges.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques unes de ses « réalisations », qui sont spectaculaires, en regardant la tête du soldat à son arrivée entre les mains de mon oncle, et après de nombreuses opérations, le visage qu’il leur avait redonné, leur permettant de revivre !

 

C’est pour moi un devoir de mémoire, d’autant plus que cet oncle est décédé en 1918, de la grippe espagnole, ainsi d’ailleurs que mon grand-père.

 

Du 25 mars au 30 septembre 2016, les Archives départementales et le Conseil départemental ont réalisé une magnifique exposition à l'Hôtel-Dieu-le-Comte, où les photos ci-dessous ont été exposées.

 

 

 

Rechercher sur le site :

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.