Les communes auboises



Nom des habitants des communes de l’Aube


Avant que tout ne soit oublié, pour que nos villages de l’Aube gardent les uns et les autres leur personnalité et leur originalité, j’ai noté pour vous quelques uns des noms portés anciennement par leurs habitants, parmi les appellations les plus curieuses, les plus amusantes, ou même celles actuelles presque inconnues, sauf des habitants du village, comme pour Creney, les Queurlequins

         Alleville : Brâmens, Amance : Ououes Jaunes, Argançon, Arelles, Chaceney, Fontaine-Mâcon : Sorciers, Arrentières : Cales de Boiche, Aulnay : Bourbas, Avirey, Avon-La-Peze : Larrons,

Bagneux-la-Fosse : Mangeux d’ânes, Mangeux d’Boeu, Tapé, Baroville, Bouilly, Villeneuve-au-Chemin : Ânes, Bar-sur-Aube : Chiens, Loups, Barberey : Bêtes, Bar-sur-Seine, Ramerupt : Cocus, Bayel : Bœufs, Bernon : Outis, Bessy : Bestiaux, Brévonnes : Chipois, Brienne-le-Château : Caurasses, Buxeuil, Maraye-en-Othe, Sommeval, Villiers-le-Bois : Loups, Buxières-sur-Arce, Montgueux : Metteux d’feu,

Chalette-sur-Voire : Gueurlètes, Chapelle-Saint-Luc : Voleurs, Chaumesnil, Précy-Notre-Dame, Saint-Pouange : Bédoins, Chervey : Moqueux, Courtenot : Mangeux d’crapauds, Cunfin : Tatatas,

Dampierre : Glorieux, Dolancourt : Pitois,

Eguilly-sous-Bois, Fouchères, Montaulin : Oies, Engente : Bichequins, Essoyes : Menteurs, Gueulards, Estissac : Mangeux d’ânes, Etrelles-sur-Aube,

Fralignes : Barbillons, Fresnay, Jessains  : Bouirtons,

Gyé-sur-Seine : Coudrous,

Hampigny : Dadas,

Jasseines : Ânes, Grandes Oreilles, Jaucourt : Savoyards, Javernant : Lièvres, Jeugny : Voleurs, Jully-sur-Sarce : Gourmands et Culs Bassés,

Laines-aux-Bois : Mulets, Landreville : Glorieux, Lentilles : Bisettes, Lesmont, Rilly-Sainte-Syre : Queu.ntons, Lévigny : Bichquins,

Magnant : Cœurs durs, Maizières-la-Grande-Paroisse : Gros ventres, Montier-en-L’Isle : Culs Crottés, Montiéramey : Voleux d’Paissiaux, Mont-Martin-le-Haut : Pâmés et Buveurs de Bêtotes rouges, Montreuil-sur-Barse : Ecureuils, Montsuzain : Culs brûlés, Morvilliers : Culs de bouteille,

Neuville-sur-Vanne : Mangeux d’choux, Les Noes-près-Troyes : Bonnes Gens, Nogent-sur-Seine : Bons Vivants,

Origny-le-Sec : Jouquins, Ossey-les-Trois-Maisons : Bittars,

Palis : Cajos, Cajas, Polisy : Fous, Précy-Saint-Martin : Boudus, Premierfait : Bitars,

Rances : Calotas, Rigny-la-Nonneuse : Biquos, Rosières-près-Troyes : Caillotins,

Saint-André-les-Vergers : Gousses d’Ail ou Têtes d’Ail, Saint-Jean-de-Bonneval : Dindons, Saint-Léger-près-Troyes : Taupins, Saint-Léger-sous-Brienne : Bacoins, Saulcy : Grenouilles, Semoine : Moineaux, Sommeval : Loups, Spoy : Golurets,

Troyes : Ribauds,

Urville : Grouillons,

Vauchassis : Cousins, Vauchonvilliers : Kabyles, Villadin : Cruches, Cruchons, Villechétif : Nennis, Villeloup : Bécasses, Villehardouin : Frelons, Villemaur-sur-Vanne : Panadiers,  Villemorien : Galochiers, Chiens, Villenauxe : Jean Foutres, Vitry-le-Croisé : Sorciers, Loups Verts, Voué : Têtes emboulées,   

        

        Je n’ai pas cité les habitants de Cussangy, car, en principe, tous les Aubois connaissent les Cussangeois ! En 1961, Roger Séverie, Préfet de l'Aube est accueilli par le maire et le conseil municipal de Cussangy. Apprenant comment s'appelaient les habitants, le Préfet ne retient que des "Culs sans joie " ! et permet au maire de lui adresser des propositions pour un changement de nom.  Après réunion de son Conseil municipal, le maire répondit au Préfet: " Cussangeois nous sommes, Cussangeois nous resterons !".

 

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

 

Rechercher sur le site :