Les Communes de l'Aube



La halle de Lesmont


 

La halle de Lesmont date de 1855, mais elle existait au XVIII° siècle.

 

         Elle fut brûlée en 1814 pendant la campagne de France et ce n’est que 40 ans plus tard que sa reconstruction fut entreprise.

 

         Propriété de la commune, elle était louée sous l’Empire ainsi qu’une des chambres qui était située à l’intérieur.

 

         En 1814, au moment de l’invasion, le pont de Lesmont joua un rôle important. Blücher y défilait avec ses troupes en direction de Troyes le 29 janvier, quand il apprit l’arrivée de Napoléon sur ses arrières. Il fit demi-tour en direction de Brienne et coupa le pont. L’Empereur le fit réparer, et 2 jours plus tard, battue à La Rothière par deux armées ennemies réunies, l’armée française franchit le pont en direction de Troyes. Vers 10 heures du matin, le 2 février, le maréchal Ney à l’arrière-garde, défendit celui-ci, le fusil à la main pendant que ses troupes y mettaient le feu. Pour faciliter la destruction de l’ouvrage, l’Empereur en y passant vers 5 heures du matin avait donné l’ordre de préparer des fascines poissées. Le pont fut rasé jusqu’à l’eau. Le colonel Natouchinsky, Directeur des communications de l’armée alliée ennemie, donna l’ordre de le réparer 10 jours plus tard, le 12 février. Le pont fut donc démoli et réparé 2 fois. Les matériaux nécessaires à la réparation du pont furent pris dans la halle et dans les maisons.

 

Ce furent du reste les Français qui démolirent la halle : délibération du conseil municipal du 15 mai 1853 : « l’ancienne halle qui fut démolie par les troupes françaises en 1814 afin de prendre les bois pour établir un pont à chevalet sur la rivière d’Aube qui leur a servi pour la traverser et fut immédiatement enlevé, ce qui fut cause que le malheureux village de Lesmont a tant souffert par l’armée étrangère. Des pontons furent aussi établis sur la rivière. Des maisons furent démolies et les bois enlevés pour servir à l’établissement de ces ponts ».

 

Les alliés achevèrent de démolir la halle.

 

A la fin de la campagne un rapport sur les dommages de guerre estimait les dégâts à 10.500 francs.

 

De cette guerre la commune eut du mal à se relever.

 

Déjà un incendie avait détruit 70 maisons en 1724.

 

Cette fois, il y eut 83 sinistrés, la plupart ayant eu leur maison démolie ou brûlée. Il y avait pourtant 127 feux (maisons) à Lesmont en 1787. La moitié de ces maisons disparut en 1814.

 

Les habitants commencèrent par reconstruire leurs maisons. Ils réparèrent l’église. Le presbytère fut reconstruit. C’est ensuite seulement qu’ils se décidèrent à refaire la halle, « la seule ressource de la commune tant sous le rapport du commerce qui pouvait s’y faire, que du produit de la location ». Elle fut refaite principalement aux frais de la commune. La commission des bâtiments civils du département approuva le projet, « bien qu’il pèche au point de vue de l’art ou tout au moins du bel aspect il mérite d’être admis en raison de la grande économie qu’il représente ».

 

La halle cependant, méritait un meilleur jugement, elle a le charme de ses voisines Piney et Brienne.

 

La halle n’occupe pas tout à fait l’emplacement de celle qu’elle a remplacée. Un voisin Jean-Baptiste Marcel Seurat offrit 300 francs pour la reculer de 2,65 m, afin de libérer l’entrée de sa cour, ce qui fut accepté. L’exécution des travaux fut confiée à Jean-Baptiste Charrier, entrepreneur à Brienne-la-Vieille. La réception provisoire eut lieu le 18 février 1855, et la réception définitive en 1858.

 

         Elle fait 27 mètres de long sur 15,10 de large et 9,30 de haut. Les poteaux sont en chêne, la toiture en tuiles plates, les planches du grenier en bois blanc.

 

La remise de la pompe à incendie qui se trouve sous la halle fut construite en même temps, une pompe à incendie ayant été acquise en 1831.

 

Cette remise sera agrandie en 1906 et on y ajoutera en 1925 une autre salle pour le corbillard.   

 

Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.

Rechercher sur le site :