Les Evêques influents



Saint Prudence


Charles le Chauve
Charles le Chauve

En 845, Prudence est élu dans le gouvernement de l’église de Troyes.

Ce nouveau pontife originaire d’Espagne, arrive en France sous la protection de Charlemagne et de Louis-le-Débonnaire. Il passe plusieurs années à la cour où il est élu chapelain de Charles-le-Chauve.

Dégoûté de la vie de la cour, il est nommé par la faveur du prince, à l’évêché de Troyes.

Bientôt, la renommée le fait connaître comme " le plus savant et le plus éclairé des évêques de l’église gallicane ". Même les plus éclairés, comme Wenilon, archevêque de Sens, et Hincmar de Reims, le consultent sur les matières les plus difficiles de la religion. Il est très attaché à la doctrine des Pères, et surtout à celle de saint-Augustin qu’il regarde comme la doctrine même de l’église catholique. Il entend les confessions des fidèles, administre les sacrements et s’adonne à la prédication.

Saint Prudence, après le décès de sainte Maure, prononce un très long sermon, qui est le souvenir qu’il a de cette jeune fille qu’il a côtoyée jusqu’à sa mort. Nous avons la chance d’avoir conservé ce précieux document qui nous permet de retracer la vie exemplaire de cette sainte : un saint parle d’une sainte contemporaine, et est une preuve de son talent pour la prédication !

L’église de Montier-la-Celle étant tombée, il en fait élever une autre sur ses ruines.

Le roi lui demande de tenir les Annales du Royaume et le charge en 853, de visiter en son nom, tous les monastères de France.

En 855, au concile de Valence, il fait valoir par son érudition et son éloquence, ses sentiments sur la doctrine de la grâce. Il envoie les canons de ce concile au pape qui lui en donne confirmation.

Saint Prudence se reprochait de ne pas avoir fait assez attention au corps de saint Frobert lorsqu’il avait fait la dédicace de l’église de Montier-le-Celle. A la nouvelle des miracles qui s’opérent à son tombeau, il se dispose à donner à ce saint corps une place plus honorable, mais il décède en 861, avant d’avoir pu exécuter ce projet, qui ne l’est qu’en 872 par son successeur Otulphe.

L’église de Troyes célèbre sa fête le 6 mai, jour qui est devenu la fête officielle des célibataires.

 


Sur le bandeau du  bas de chaque page, vous cliquez sur "Plan du site", qui est la table des matières, et vous choisissez le chapitre qui vous intéresse. 

Cliquez sur "Nouveaux chapitres"  vous accédez aux dernières pages mises en ligne.